Merci les patrons

Publié le par Arnaud DROUOT

Incroyable, des méchants clandestins qui viennent jusque dans nos taudis insalubres pour nous voler le boulot que personne ne veut faire vont peut-être, si SAS Nicolas Sarkozy de Nagy Bosca le veut, être régularisés ! J'ai même entendu ce matin sur Farce Inter qu'un sans papier a déjà reçu une autorisation de séjour ... d'un mois ... 

Qui a pu faire bouger l'opinion publique ? Non, ce n'est pas une nouvelle grève de la faim de quelques réfugiés politiques, non ce n'est pas la mobilisation d'enseignants, de parents d'élèves et de camarades pour soutenir un petit écolier, collégien ou lycéen à qui on refuse le droit de vivre ici, c'est l'union sacrée de la CGT et du patronat qui, après des années de silence, dénonce le sort fait à des milliers de sans papiers que la France se doit de régulariser. La nerf de la guerre n'est donc pas l'humanisme mais l'économie ... Qui l'eût cru ? Il aura suffit que quelques patron des patrons montent au créneau afin de soutenir un mouvement lancé par la CGT pour ébranler le coq Hortefeux hissé sur son l'horrible clocher du ministère de l'immigration et de l'identité nationale. Le secret de polichinelle est tombé, les sans papiers n'ayant le droit à aucune aide, travaillent pour survivre, étonnant non ?
Alors, Fini le cliché de l'immigré feignant  vivant au crochet de la société ? Fini l'exploitation de tout ces sans papiers cotisant pour des droits dont ils ne pourront peut être jamais jouir ? Va-t-on enfin se rendre compte que ces centaines de milliers d'hommes et de femmes font vivre des pans entier de notre société, sauvegardent notre système social alors que nous les traitons comme des pestiférés ? Fini les interpellations au faciès, les tutoiements, les suspiscions quant à la nationalité d'un plus bronzé que soi, les rafles à la sortie des écoles ou d'un centre des restos du coeur ? Fini les coups de fil à la police pour dénoncer son voisin ou son client ? Fini les déportations vers des pays inconnus sous prétexte qu'ils y sont nés ? Fini les centres de rétention inhumains, les meurtres lors d'une reconduite un peu difficile, les pleures et les cris de ces familles qu'on déchire ?
Si seulement ...

Publié dans La rose (j'aime)

Commenter cet article

ch4z 01/05/2008 11:45

Oui, moi aussi j'ai vu à ce merveilleux JT périmé qu'est celui de TF1 (on m'a obligé à le regarder! juré!), un black avec un papier vert dans la main, tendu vers le ciel et un énorme sourire sur la figure.
Et là, car il faut toujours une contrepartie au bonheur, la voix off rajoute comme si de rien n'était "cet homme a obtenu un titre de séjour pour 1 mois, apres cette durée il sera à nouveau expulsable".
C'est hallucinant de voir un reportage sur FR3 qui nous montre que des petites entreprises françaises effectuant des travaux manuels (l'exemple donné était celui d'une petite boite qui employait des nettoyeurs de vitres) ferment les unes apres les autres car aucune personne résidant en france, ormi les sans papiers qui eux sont prêts à tout pour bosser, ne veut de ce travail. Et apres ça se plaint de ne pas avoir de travail.. Belle optique de "j'en veux toujours plus".
On va droit dans le mur. Lentement mais surement.

Ch4_4z

PS: Bien ton blog, je le mets en fav tiens! Qu'en est il du pouyalaid blog d'ailleurs? Plus de nouvelles depuis un certain dimanche O_o (tu peux modérer cette partie du message bête et méchante :D )

Daniel 26/04/2008 15:48

Très bien.
Donc, la solution est de les régulariser tous...
Je propose que l'on fasse une petite pub, à la télé bien sûr pour rejoindre l'article N°1, du style:
La France ne peut accueillir toute la misère du monde mais si au péril de votre vie vous arrivez à entrer clandestinement et travailler au noir pendant...1 mois ( soyons généreux)...vous aurez des papiers...