l'amendement anti-turc ?

Publié le par Arnaud DROUOT

L'ancien militant fasciste Patrick Devedjan, aujourd'hui leader de l'UMP annonce fièrement dans son blog
"L ’UMP proposera un amendement, sur lequel le Président a donné un accord de principe, qui rendra le référendum obligatoire pour toute demande émanant d’un pays qui n’est pas européen."

Alors que les discussions débuttent à peine avec Ankara et que l'UE privilégie le dialogue avec ce pays historiquement lié à l'Europe et véritable enjeux de la construction de l'espace euro-méditerranée, notre Devedjan National(iste) est allé faire du lobbying auprès de Sarkozy pour faire rentrer cet amendement polémique dans la constitution ?

Je n'ai rien contre le référendum au sujet de l'adhésion d'un pays à l'UE, encore que des dérives peuvent apparaître, mais spécifier "les pays non européens" est en soi une discrimination, et l'inscrire dans notre constitution est tout à fait choquant. Alors qu'on se permet de confisquer le débat sur la construction européenne (et on s'étonnera que les Français sont méfiant vis à vis de l'UE), on souhaite faire de la méfiance face à l'étranger une valeur constitutionnelle ! Lorsqu'il s'agit de décider du fonctionnement de l'Europe de demain, le peuple n'a pas droit de s'exprimer directement mais lorsqu'il s'agit d'agiter l'épouvantail turc c'est vox populiste à tout les étages. Le choc des civilisations de la droite Bushiste américaine s'exporte plutôt bien vous ne trouvez pas ?

Après la loi sur le rôle positif de la colonisation, l'arrêté interdisant à plus de trois jeunes de circuler en ville, l'utilisation d'un répulsif anti-SDF, la destruction par le feu de caravanes de gens du voyage, la construction de stèles à la gloire de l'OAS, l'amendement pour interdire l'accès à l'hébergement d'urgence aux sans papiers et la reprise des slogans du Front Nazional, jusqu'où ira la droite et ses dérives extrémistes ?

Préférons le dialogue et la négociation aux actes de défiances aux relans poujadistes.

 

 

Publié dans Le poing (j'aime pas)

Commenter cet article

nicolas 12/05/2008 19:38

la question des limites de l'europe se pose réellement et doit rester un débat serein...mais comment la loi peut elle définir ce qu'est un pays européen...

DROUOT 11/05/2008 00:19

Tout ce qui est excessif est superfétatoire.
Attention, aussi...
Pensez que Devedjan est un fascite est une possibilité de l'opinion humaine à titre privé, l'écrire sur un support de diffusion peut être contesté et soumis à une décision judiciaire...