De l'importance de la Politique

Publié le par Arnaud DROUOT

Je ne sais plus quel homme politique disait : "la politique locale, c'est 80% de crottes de chiens et 20% de politique". Et après presque deux mois de mandat, force est de constater que ce n'est pas faux.
Quoi de plus simple que de rénover une place, organiser une fête votive, refaire une route, changer un éclairage, embellir tel bâtiment ou agrandir les trottoirs d'une rue commerçante ? C'est vrai que c'est simple, c'est populaire, ça se voit et ne bouscule pas trop. Tout le monde est content, on trouve plein de financements et on améliore un peu le quotidien des gens. C'est plus beaux, plus propre, plus sympa bref, du tout bénef.
Oui mais ... même si ça aide à "mieux vivre", ça ne change pas la vie. L'action publique ne doit pas se contenter du trottoire, de la route, de la façade, de la peinture et autres crottes de chiens. L'action publique est là pour changer la vie, pour faire de la Politique. Faire de la politique dans une mairie de 10 000 habitants, c'est quoi ? C'est construire un centre d'hébergement d'urgence, c'est faire du logement social pour tous, c'est prendre en compte les revenus pour le paiement de la cantine, de la garderie, des voyages scolaires, des adhésions aux associations etc., c'est construire une aire d'accueil pour les gens du voyage, c'est oeuvrer pour changer la vie pour tous et plus particulièrement pour ceux qui en ont besoin. C'est faire en sorte que dans chaque action de la municipalité, il y ai le soucis de la mixité et de la justice sociale.
Je ne crache pas sur les "crottes de chiens" qui sont nécessaires et permettent de mieux vivre ensemble, mais ça doit être cela la différence entre faire de la gestion, et faire de la politique.

Publié dans La rose (j'aime)

Commenter cet article

Arnaud 25/05/2008 15:58

Quand des femmes passent la nuit dehors en plein hiver avec leurs enfants, d'autres utilisent les douches d'une association faute de mieux ... oui

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, oui, même à Lambesc

NICOLAS 25/05/2008 15:34

hum y a vraiment besoin d'hébergements d'urgence à lambesc? :-)