Gloire à l'Art de Rue

Publié le par Arnaud DROUOT

Ils se sont calmés mais il y a quelques temps des députés UMP reprennaient une vielle revendication du Front Nazional : le retour à la censure. Sous couvert d'un nationalisme exacerbé, ils voulaient interdire de nombreux groupes de RAP Français sous prétexte qu'ils délivraient des messages violents et anti patriotique. On sortait alors quelques expressions sorties de leur contexte "la France est une garce" ou "nique les impots" etc.
C'est bien connu, quand il y a un problème la meilleur façon de le résoudre c'est de faire taire le messager. Plutôt que de s'attaquer aux causes de se mal être, on balance un "la France tu l'aimes ou la quitte". Vous remarquerez que cette phrase est anti-démocratique au possible, si une situation ne vous convient pas, ne vous plaignez pas, ne proposez pas, ne réagissez pas, cassez vous !
"le bleu marine me fait gerber, j'aime pas l' travail, la justice et l'armée." et "la marseillaise ca m'a toujours fait dégueuler" ou "votr' République, moi j' la tringle," et évidemment " Plus de slogans face aux flicards, Mais des fusils, des pavés, des grenades ! " Késako ? Le dernier titre de Sniper qu'il va vite falloir interdire ? Non, une des meilleurs chanson de Renaud "Ou c'est qu'j'ai mis mon flingue". Renaud aussi il faut l'interdire ? Tout comme Boris Vian à son époque ?

Publié dans La rose (j'aime)

Commenter cet article