Et les 5 millions là bas, on en fait quoi m'dame Boutin ?

Publié le par Arnaud DROUOT

Vous ne connaissez pas la dernière de la très catholique Christine Boutin ?
Pourquoi la dernière ? Parce Christine Christine Boutin est contre l'avortement, contre l'euthanasie, contre le PACS et elle avait d'ailleurs, à l'époque, brandi une bible dans l'assemblée nationale comme argument au cours d'un discours anti PACS de ... 5 heures et 21 minutes.

Donc la dernière, c'est son oppostion à la proposition de loi Morano qui pourrait éventuellement donner un statut aux 30 000 parents homosexuels n'ayant à l'heure actuelle aucun droit concernant l'autorité parentale ou encore la garde de l'enfant, même en cas de décès du parent "officiel".

Christine Boutin a donc déclaré : « L'enfant a besoin d'un papa et d'une maman ».

Même si au niveau de la conception, c'est assez vrai jusqu'à preuve du contraire, au niveau de l'éducation cela l'est beaucoup moins. En effet, en France, on peut adopter même si on est seul(e) et célibataire, on peut divorcer si on a des enfants et on peut même se remarier !
Il a donc a peu prêt 5 000 000 d'enfants qui ne sont pas dans les cases "passéistes et idéologiques" (ce sont les mots de Morano) de M'dame Boutin. Alors, on en fait quoi ? On en retire la garde aux parents ?

Même si la loi Morano ne va pas assez loin et n'autorise toujours pas l'adoption simple par le parent survivant, c'est déjà un bon début. N'en déplaise à Boutin.

Publié dans Le poing (j'aime pas)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vincent devulder 07/03/2009 11:24

Vous vous focalisez sur les couples " homo parental" (je n'aime pas ce terme, on est parent ou pas, on n'est pas homoparent!), mais vous ne regardez pas le vraie problème, celui des parents divorcés dans lesquels les pères sont souvent lésés. Nos droit ne sont déjà pas respectés alors quel sera mon rôle si le beau père de mon fils (un gars bien d'ailleurs) obtient lui des droits? Il me reste quoi à moi?
Et l'équilibre de l'enfant? 1 père, 1 mère, 2 beau parents...
Pour moi tant que les deux parents sont en vie, pas de droit légaux aux beau parents mais des droits et des devoirs moraux, et si il s'agit d'aller chercher l'enfant à l'école alors pas de problème un simple accord parental suffit...
Donc pas de loi et pour le cas des "homoparents"qui devrait passer en second plan dan l'actualité car minoritaire alors faite une loi précise.
PAS DE DROIT TANT QUE LES PARENTS SONT EN VIE SAUF DÉCISION D'UN TRIBUNAL MAIS CELA EXISTE DÉJÀ.