Des journées plus difficiles que d'autres

Publié le par Arnaud DROUOT

Le militantisme, c'est parfois chiant. Se lever à pas d'heure, faire du rappel, sortir coller par tout temps et se faire recoller dans l'heure, se prendre un PV en sortant de réunion (ou enlever la voiture en sortant de meeting pour les plus chanceux), monter en bus à Paris, rater son train du retour, s'engueuler avec des anar' en manif ou en lettre, se battre avec des lepennistes sur un marché ...

Mais il arrive qu'on ait vraiment pas à se plaindre. En arrivant gare de Lyon, en chantant la Marseillaise avec Michel Vauzelle avant de se rendre au Conseil Constitutionnel, on se dit que tout compte fait le militantisme, c'est cool.

Publié dans La rose (j'aime)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article